Le billet du Président

Depuis la création de l’association Embellimur, qui fut fondée en 2011, aucune année n’a été comparable à la précédente. Lorsque naît une nouvelle idée, un nouveau marché, ou mieux encore lorsque l’invention d’une activité vient combler un manque, on peut se demander si cette nouvelle idée va être acceptée. L’actuel directeur exécutif de l’association Embellimur, j’ai nommé Laurent Vuilleumier, a eu l’excellente idée de combler un besoin par une activité créatrice aux multiples bienfaits. Le résultat est que chaque année, depuis la création de l’association, celle-ci a mené à bien toujours plus de projets, et par conséquent toujours plus de personnes ont pu participer.

Cette année 2012 et le début de 2013 furent importants par le nombre de projets réalisés, et par le nombre de personnes qui ont bénéficié de l’encadrement de l’association Embellimur. Ce sont environ 70 personnes qui ont pu, lors de la création de magnifiques mosaïques, poser leurs problèmes et se concentrer sur une œuvre créatrice. Le bénéfice thérapeutique, encadré par l’ergothérapeute Laurent Vuilleumier, est parfois spectaculaire. Plusieurs personnes réticentes à s’adonner à la mosaïque pensant que leur mal de dos allait empirer, ont vu leurs douleurs s’envoler une fois débutée la thérapie. Dans ces cas emblématiques, c’est l’activité créatrice, par la confiance retrouvée, le partage et l’écoute, qui soigne les maux, et le mal de dos disparaît… Mais pour exister, une association doit se faire connaitre, et en tant que président je suis très heureux et satisfait de toute l’équipe d’Embellimur. Celle-ci a su faire parler d’elle dans la presse. Chaque fois, l’association et le travail étaient mis en avant, non seulement pour la beauté de la réalisation qui savait combler les vœux de la population locale, mais également pour la qualité du travail d’encadrement de son directeur.

Pour se faire connaître, il a aussi fallu coller à la tendance du moment et trouver du temps et du financement pour exister sur internet. Cette année, un compte Facebook et un site web ont été créés, permettant de présenter le travail effectué. Le travail d’encadrement et de réalisations a été effectué par le comité d’Embellimur composé de : Alex Obermoser, Yannis Boschung, Nicolas Roger et Alain Furer jusqu’en 2012. Alain a trouvé du travail depuis lors et peut dorénavant voler de ses propres ailes. Laurence Hauri est la responsable administrative d’Embellimur.

L’avenir sera sans aucun doute palpitant avec la poursuite de projets ambitieux comme celui d’Yverdon et ses sièges publics en mosaïque. Le projet de l’école de Vufflens-le-Château est à bout touchant, et concernant les projets à venir, il y aura l’embellissement de murs à Lausanne, à Chauderon, et à la Bourdonnette. La commune de Prilly verra aussi l’équipe d’encadrants d’Embellimur revisiter un de ses murs.

Le travail d’encadrement est reconnu à sa juste valeur par les autorités puisque le travail effectué par Laurent Vuilleumier et son association est en voie d’être reconnu comme une mesure standardisée par le SPAS.

Ces activités multiples et ces encadrements variés ont été possibles grâce au bénévolat du directeur d’Embellimur et à sa mise à disposition de ses véhicules privés et de son infrastructure informatique, privée également. Vu le succès d’Embellimur et pour pouvoir satisfaire à la demande, il est maintenant urgent de pouvoir disposer de nouveaux matériels. En effet, les véhicules et l’ordinateur privés de Laurent Vuilleumier sont dans un état critique. Il faut maintenant pouvoir disposer de matériel roulant performant et sécuritaire, sinon de nouveaux mandats ne pourront pas être honorés.

Des démarches sont en cours, et nous espérons vivement que celles-ci seront accueillies positivement.

 

Sylvain Lengacher, Président de l’Association Embellimur

(Printemps 2013)

Tags: